Messages et articles de Guillaume le Tisseur
page 1/ 2 


Guillaume le Tisseur
13 messages
2 articles
 

 Village / Où allons-nous ? / Ré-inventer la démocratie

30.06.2013 - 19h57  

La Démocratie (la véritable)



source: etienne.chouard.free.fr

Étienne Chouard, né le 21 décembre 1956 à Paris, est un enseignant en économie et en droit dans un lycée et un blogueur français qui a connu une certaine notoriété en 2005 à l'occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l'Europe en argumentant pour le « non ».
Il a depuis été publié par "Egalite et Réconciliation" (association a but non lucratif) dont le président est Alain Soral.
Dans ces conférence, il milite pour LA Démocratie, celle dont les piliers sont le tirage au sort, l'Isegoria (droit de parole de tous sur n'importe quel sujet quand il le souhaite), les mandats impératifs ainsi qu'une constitution écrite par le peuple lui même et un monnaie intégralement publique.

Rancière voit dans le tirage au sort (en usage chez les Grecs) l'essence même de la démocratie dans sa forme authentique, c'est-à-dire directe. Il est, sur ce point, sur la même ligne qu'Etienne Chouard, qui vient de prononcer, le 24 avril 2011 à Marseille, une conférence des plus stimulantes sur ce sujet du tirage au sort, et que je vous conseille très vivement de regarder.

Dans sa conférence, Chouard décrit les modalités du tirage au sort à Athènes il y a 2500 ans, montre en quoi ce système est plus que jamais d'actualité, et répond aux objections qui ont pu être émises à son endroit.

Pour synthétiser à l'extrême, le principal objectif des Athéniens était d'imposer une véritable égalité politique. Le premier pilier dans les institutions de la démocratie athénienne était l'isègoria, droit de parole pour tous à tout moment et à tout propos : les Athéniens considéraient ce droit de parole comme une hygiène de base qui permettait à la démocratie de se protéger elle-même en faisant de chaque citoyen une sentinelle apte à dénoncer d'éventuelles dérives oligarchiques et à protéger la démocratie. Les Athéniens tenaient à l'isègoria plus qu'à toute autre institution. Conscients que le pouvoir corrompt, les Athéniens ont établi qu'il fallait garantir, de façon prioritaire, l'amateurisme politique, et donc la rotation des charges, grâce aux mandats courts et non renouvelables. Or, le seul moyen pour désigner les représentants en faisant tourner rapidement les charges était le tirage au sort, égalitaire et incorruptible. Selon Chouard, la différence fondamentale entre l'élection et le tirage au sort, c'est que l'élection repose sur la confiance en notre volonté individuelle (comme si elle ne pouvait pas être trompée), alors que le tirage au sort cultive la défiance pour, en quelque sorte, nous protéger contre notre volonté collective (toujours menacée de tromperie).

L'une des grandes craintes que suscite le tirage au sort, c'est de confier le pouvoir aux incompétents ou aux "affreux" (pour reprendre l'expression de Chouard) ; je vous laisse découvrir les réponses qui peuvent y être apportées, dans la vidéo ou, pour ceux qui préfèrent lire, sur le site de Chouard, où il a tout couché par écrit.
Il est vrai que les élus ne font JAMAIS de bêtises et sont des saints.





Etienne Chouard - Chercher la cause des causes :
http://www.youtube.com/watch?v=OOi2fM3oGO8


Entretien avec Etienne Chouard - le pouvoir antisocial de l'argent :
http://search.babylon.com/?q=you+tube&babsrc=NT_ss&s=web&rlz=0&as=0&ac=0

page 1/ 2