Village / Où allons-nous ?
Le revenu de base inconditionnel
 

  29.06.2013 - 16h39

Le revenu de base...une roue de secours du Capitalisme !

Je tien a dire que l'initiative de cette revendication est de l'Union Européene (qui est loin d'être un parangon des peuples...surtout après ce qui vient de se passer a Chypre avec les comptes en banques).

La véritable alternative économique pour sortir de notre malheur collectif et ne pas sacrifier notre carrière individuelle, c'est le SALAIRE UNIVERSEL (obtenu dès 18 ans) sur une échelle de 1500 à 6000 euro NET, en cotisant l'intégralité du PIB (2000 milliards d'euro) en payant les personnes a la qualification (le grade comme les fonctionnaires et les retraités) et non au poste (l'emploi). Car sur 2000 milliard (chiffre de 2011) 650 vont au salaire (fonction publique et le privé) 550 a la cotisation (dont 260 au retraites) 100 a la taxation et au travailleurs indépendant et 700 aux propriétaires lucratifs (rentiers)...

Les personnes se faisant 6000 euro (ou +) net par mois ne représente moins de 1/1000 de la population majeurs (et donc, au maximum 24 000 individus).
Cotiser à hauteur de 85% (35% pour le salaire, 35% pour la sécurité social et 15% pour l'investissement) de la valeur ajouté de chaque entreprise et supprimer TOUS les impôts !

Le combat émancipateur est de détacher le Salaire de l'Emploi, pour l'attacher à la personnes (comme chez les fonctionnaires et les retraités).

Pour plus d'information, intéressez vous a Bernard Friot et ses 2 livres "l'enjeu du salaire" et "l'enjeu des retraites".

Bonne chance !