Village / D'où venons-nous ?
Les ondes

 

Sujet associé:
Cymatics - Quand la vibration crée la forme...


xo
2976 messages
81 articles
 


28.01.2012 - 19h42

Les ondes



L'onde

"Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales du milieu. Elle se déplace avec une vitesse déterminée qui dépend des caractéristiques du milieu de propagation.

Une onde transporte de l'énergie sans transporter de matière."

Source

Ondes visibles

La couleur du ciel résulte d'un ensemble de phénomènes physiques liés aux rayonnements émis par le soleil et à leur diffusion par l'atmosphère. Une partie du rayonnement électromagnétique émis par le soleil est réfléchie par l'atmosphère terrestre, y compris des rayonnements visibles (lumière). Une autre partie pénètre cette atmosphère et la traverse, plus ou moins directement, jusqu'à atteindre l'oeil d'un observateur. L'atmosphère terrestre diffuse les rayonnements provenant du soleil, d'autant plus que leur longueur d'onde est courte ce qui correspond, dans le spectre visible, aux couleurs proches du violet (et bleu).

Source


Spectre visible de l'oeil humain. Le spectre est limité par l'organe oeil, et la couleur est une interprétation cérébrale.


Physiquement parlant, une onde est un champ. C'est-à-dire une zone de l'espace dont les propriétés sont modifiées.

source


Motif nuageux formé par les ondes de gravité en aval de l'Île Amsterdam, une île volcanique de l'Océan Indien

Lorsque nous dirigeons notre regard vers le soleil ou au voisinage de celui-ci, nous percevons les rayonnements les plus directs : ce sont ceux de grande longueur d'onde (couleur tendant vers le rouge du spectre qu'il nous est permis de voir).



Lorsque nous dirigeons notre regard ailleurs dans le ciel, nous percevons des rayonnements dont la trajectoire à partir du soleil est très indirecte : ce sont ceux de courte longueur d'onde (couleur tendant vers le violet), très diffusés par l'atmosphère.






Ondes sonores

"Le son est une onde produite par la vibration mécanique d'un support fluide ou solide et propagée grâce à l'élasticité du milieu environnant sous forme d'ondes longitudinales. Par extension physiologique, le son désigne la sensation auditive à laquelle cette vibration est susceptible de donner naissance.

La science qui étudie les sons s'appelle l'acoustique. La psychoacoustique combine l'acoustique avec la physiologie et la psychologie, pour déterminer la manière dont les sons sont perçus et interprétés par le cerveau."

Source



Cliquez sur le pulsar, pour entendre l'enregistrement audio de la vibration électromagnétique de cette ancienne supernova qui a explosée il y a plus de mille ans.
Ce son a été enregistré en direction du pulsar de la nébuleuse du Crabe, rémanent de supernova ayant explosé en 1054. Elle était alors plus lumineuse que tous les autres objets du ciel nocturne à l'exception de la Lune.


Emile de Leon 2007 - Temple Sound



Réflexion :

Les couleurs ne sont donc que l'interprétation cérébrale d'ondes qu'ils nous est permis de voir par la bande fréquence accessible à nos yeux, d'éléments dansants sur une symphonie, orchestrée par une source émettrice, en l'occurrence dans le cadre des couleurs, ce que l'on nomme "la lumière".

Nous possédons 5 "sens" qui nous permettent d'interpréter et de rendre l'expérience de la vie "sensée" en fonction de notre véhicule.

On dit bien, "donner un sens à sa vie". Rendre "sensé" les interactions que nous expérimentons à travers un univers que nous res-sentons.

Si je fais l'analogie avec un ordinateur et internet, pour faire une métaphore un peu singulière, mais finalement très concrète :

Sans les sens (clavier, souris, micro, écran), nous sommes coupé de l'univers (internet) et de ses informations. Nous ne pouvons plus interagir avec lui et l'expérience dans ce monde prend fin.

Bien que les sens nous permettent d'expérimenter l'univers, ils ne sont que des outils.

Les couleurs, la température, le son, etc, ne sont que des langages, interprété par un logiciel source qui à ses propres règles dans lesquelles nous évoluons.

Notre conscience est l'opérateur. L'être qui utilise l'ordinateur (être vivant avec pour type d'OS : "Homo Sapiens Version 2012"). Le cerveau (OS) interprète et tri les différents types d'ondes (informations / input) qu'il reçoit de l'Univers (Internet), à travers les sens (clavier, micro, souris) à l'aide d'un langage codifié (Assembleur, drivers, langages informatiques...), et il traduit ces informations afin de les rendre compréhensible par l'opérateur à travers des périphériques comme l'écran (oeil) ou les enceintes (oreilles).

La vrai question est, qu'es-ce que la conscience? Qui est l'opérateur? ... "Dieu"? Un architecte? Un développeur?

Puisque l'univers est fractale, "Dieu" pourrait-il être fractale?

Nous serions alors tous à la fois reliés et inter-dépendant, mais également limité par le prisme imposé par notre ordinateur personnel d'une part, et notre "point" de vue personnel quant à l'information traitée (tri), en fonction de notre expérience de "vie" (temps de connexion) d'autre part.

Une fractale étant la reproduction par elle même d'une forme à l'infini (engendrée par un code informatique /formule mathématique), si l'on considère que la forme de départ (conception/creation) est le big-bang, nous serions donc tous à l'image du big bang qui est le point initial de tout les points de conscience. Nous serions donc un point, dans un point, dans un point ... Tous à l'image de nous même, tous à l'image de "Dieu".

Nous nous auto-expérimentons nous-même depuis notre point respectif et à différentes échelles d'espace et de temps, néanmoins, nous respectons les codes par lesquels cet univers est régie.

La vrai question est de savoir si le code mathématique initial a pu s'écrire par lui même.

Pour internet et l'informatique, je sais que ce n'est pas possible.


SQUAL
174 messages
1 article
 


19.06.2013 - 21h33

Avec cubase c'est tout à fait faisable.

ftp://ftp.steinberg.fr/Archives/Cubase_SX_2/Docs_Francais/Operation_Manual_fr_10899K.pdf

Page 373 et 374

  Physique